La fraude a inculpé le député Keshvari, de retour au travail - 3

Keshvari, accusé de fraude, revient au Parlement

Mazyar Keshvari (Frp), qui est accusé de fraude flagrante en rapport avec les notes de frais et de voyage, reprend le travail au Parlement aujourd’hui mardi.

Confirme le leader parlementaire Hans Andreas Limi de Frp à TV 2.

Le 17 octobre, Aftenposten a révélé que Keshvari (37 ans) avait soumis des notes de frais pour un certain nombre de voyages qui n’avaient pas eu lieu. Keshvari a reconnu, regretté et expliqué qu’il rembourserait l’argent. Le représentant du Parlement d’Oslo serait malade depuis le 9 octobre.

Découvrez un magnifique Fjord

« Keshvari est toujours un représentant parlementaire, complètement indépendant de ce qui s’est passé. Il continuera ainsi et il reprendra ses fonctions mardi. La police enquête toujours, nous devrons donc attendre », a déclaré Limi à TV 2.

Découvrez les Aurores Boréales

Le politicien Frp a reconnu avoir soumis des rapports de dépenses incorrects et le 18 octobre, le représentant d’Oslo a été informé par l’administration du Parlement.

La police a procédé à son premier et jusqu’à présent seul interrogatoire de l’homme politique du Frp le 23 novembre.

« Après cette séance d’interrogatoire, Keshvari a déclaré qu’il était trop malade pour être interrogé davantage », a déclaré Rune Skjold, chef de la section de recherche économique et spécialisée du district de police d’Oslo.

L’avocat de la défense de Keshvari, Arne Gunnar Aas, confirme à TV 2 qu’une nouvelle audience avec la police est prévue début janvier.

Keshvari n’a pas répondu aux demandes de TV 2 lundi.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui