La Norvège assumera un rôle de premier plan dans la lutte contre la pandémie - 3

La Norvège doit diriger les efforts visant à garantir que les activités mondiales de lutte contre la pandémie de Covid-19 soient aussi efficaces que possible. Avec l’Afrique du Sud, la Norvège a été choisie pour coprésider le Conseil de facilitation pour l’accélérateur d’accès aux outils Covid-19 (ACT), qui a été mis en place pour promouvoir un accès équitable aux tests, traitements et vaccins Covid-19.

« Si nous voulons réussir à vaincre cette pandémie, nous devons nous assurer que ce travail est aussi efficace que possible. Je ne vois rien de plus important en ce moment que d’assurer un accès équitable aux vaccins, aux tests et aux traitements », a déclaré la ministre du Développement international Dag-Inge Ulstein.

Un noyau de pays et d’acteurs internationaux a été constitué en réponse à la déclaration des dirigeants du G20 appelant à des actions pour promouvoir un accès mondial équitable à la couverture sanitaire universelle, aux vaccins, aux tests et aux traitements. L’initiative a été menée par la Commission européenne et l’OMS. La Norvège a été invitée à faire partie du groupe restreint de chefs d’État, et la Première ministre norvégienne Erna Solberg y a participé. Aujourd’hui, le groupe central s’agrandit et un Conseil de facilitation est mis en place pour poursuivre l’effort international visant à mobiliser une réponse mondiale. La Norvège a été invitée à coprésider ce conseil avec l’Afrique du Sud.

Découvrez un magnifique Fjord

« Devenir coprésident de l’ACT-Accelerator Facilitation Council est un signal important que nous maintenons notre rôle de leader dans le domaine de la santé mondiale. La Norvège est un petit pays, mais il est clair que notre engagement dans ce domaine a été remarqué. La pandémie de Covid-19 et les mesures mises en place pour la combattre créent une crise de développement. Assumer ce rôle important est donc tout à fait conforme aux efforts déployés par la Norvège pour lutter contre la pauvreté», a déclaré M. Ulstein.

Allez voir les Baleines en Catamaran

« Cette crise va s’aggraver si nous ne parvenons pas à assurer une coopération internationale efficace. Il est d’une importance cruciale de renforcer l’effort mondial coordonné entre les pays et les principaux acteurs de la santé tels que l’OMS et l’UE. La Norvège assume désormais ce nouveau rôle afin d’élargir la coopération internationale et de promouvoir un esprit de solidarité. La pandémie a montré à quel point nous sommes dépendants les uns des autres et que nous sommes plus forts ensemble », a déclaré le ministre de la Santé et des Services de soins, Bent Høie.

La tâche principale de la Norvège sera de mobiliser un soutien continu pour la riposte mondiale à la pandémie. Notre travail consistera également à fournir des conseils et un soutien pour le travail effectué dans le cadre des quatre piliers de l’accélérateur ACT (diagnostic, thérapeutique, vaccins et renforcement du système de santé), à définir l’agenda des efforts futurs, à promouvoir une coordination efficace entre les différents acteurs impliqués, et traiter des processus et de toute clarification politique nécessaire à mesure que les efforts de lutte contre la pandémie progressent.

«Il est vital pour nous de participer à cet effort mondial concerté et de veiller à ce que d’autres pays participent également. Une partie de notre rôle ici consistera à mobiliser d’autres pays afin que nous puissions trouver de bonnes solutions mondiales. C’est la clé pour nous permettre de sortir de cette crise », a déclaré M. Ulstein.

La Commission européenne et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) continueront de diriger le processus ACT-Accélérateur et soutiendront les travaux en mettant en œuvre un programme mondial commun pour promouvoir un accès équitable aux tests, traitements et vaccins Covid-19.

« Le fait que la Norvège se voit confier ce rôle est une reconnaissance significative de notre engagement passé et actuel dans le renforcement des efforts multilatéraux de santé mondiale. Il est dans l’intérêt de tous de mettre fin à cette pandémie, et nous devons tous faire tout notre possible pour y parvenir. La Commission européenne a maintenant demandé à la Norvège de jouer un rôle de premier plan dans cet effort international clé. Il s’agit d’un vote de confiance dans nos capacités », a déclaré M. Ulstein.

Gouvernement / La Norvège aujourd’hui