Polaris Media ASA a reçu 100 millions de NOK en compensation des pertes résultant d’erreurs dans les conseils juridiques, a déclaré la société.

Le 12 janvier, le comité d’appel de la Cour suprême a décidé que l’appel du cabinet d’avocats contre le verdict de la Cour d’appel de Borgarting daté du 17 septembre 2020 ne pouvait pas être soumis, a déclaré Polaris Media au bureau de presse NTB dans un e-mail.

«Nous sommes heureux que le verdict soit définitif. Il a été établi qu’il existe une base de responsabilité en ce que l’avocat n’a pas rempli ses obligations envers nous en tant que client.

«Tant le tribunal de district que la cour d’appel sont parvenus à la conclusion que l’assistance que nous avons reçue ne répond pas aux attentes que l’on devrait avoir en contactant un avocat», a noté le PDG Per Axel Koch.

Le fond du procès est le conseil que l’avocat Trond Vernegg du cabinet d’avocats Arntzen de Besche a donné à Polaris Media dans le cadre de la vente d’actions de Finn.no en 2015.

Le cabinet d’avocats a été engagé comme conseiller pour aider Polaris Media à vendre 0,13% des actions de Finn.no à Schibsted.