La consommation de bois en Norvège a chuté d'un tiers au cours des dix dernières années - 3

Un climat plus doux, une meilleure technologie de chauffage et une proportion croissante de nouveaux appareils de chauffage ont conduit à une réduction de 34% de la consommation de bois des ménages norvégiens depuis 2010, selon Statistics Norway (SSB).

En 2010, l’hiver a été long et froid, entraînant la consommation de 1 741 tonnes de bois – la consommation la plus élevée de l’enquête sur la consommation d’énergie des ménages, informe SSB.

Depuis 2014, la consommation de bois est stable et presque 34% inférieure à celle de 2010, en grande partie en raison d’automne, d’hivers et de printemps plus doux que d’habitude.

Bien que la température soit le facteur le plus décisif, la SSB écrit que le remplacement des anciens appareils de chauffage et les mises à niveau de la technologie de chauffage ont également contribué à la réduction, ainsi qu’à l’amélioration de l’isolation des maisons.

Source de chauffage supplémentaire

Le chauffage au bois est un élément important du chauffage des ménages norvégiens depuis 30 ans, mais la principale source de chauffage en Norvège est l’électricité.

Le bois de chauffage est généralement utilisé comme source de chauffage supplémentaire lorsqu’il fait froid dehors. En 2012, 12% des ménages norvégiens avaient le bois de chauffage comme principale source de chaleur, en particulier dans les fermes.

La combustion du bois est considérée comme neutre en CO2 et les émissions qui en découlent ne sont pas incluses dans les comptes nationaux des émissions de gaz à effet de serre.

Le méthane et l’oxyde nitreux provenant de la combustion sont inclus, mais ceux-ci représentent une petite partie des émissions norvégiennes, écrit le SSB.