Photo: Gorm Kallestad / NTB

À Porsgrunn, un parti a créé des problèmes majeurs pour les efforts de recherche des infections. Plusieurs des femmes qui étaient à la fête affirment ne pas se souvenir qui était présente à la fête.

Dans le même temps, l’infection se propage dans la société.

Jusqu’à présent, 20 personnes infectées ont été enregistrées après la fête du week-end du 9 au 11 avril, écrivent les journaux Varden et Telemarksavisa.

L’infection s’est propagée hors de la municipalité et, selon le médecin en chef de la municipalité, Jan-Arne Hunnestad, l’infection a jusqu’à présent été enregistrée à Porsgrunn, Bamble et Skien.

En raison de l’épidémie liée au parti, un grand nombre de personnes dans les jardins d’enfants, les écoles et les lieux de travail ont été mis en quarantaine.

On ne sait pas combien de personnes ont assisté à la fête, et ceux qui étaient présents affirment généralement ne pas s’en souvenir.

«C’est un lourd fardeau pour la société», a noté le médecin en chef municipal.

Jeudi, 260 personnes ont été mises en quarantaine dans la municipalité.