Nakstad : aucune raison de croire que la réouverture de la Norvège sera retardée - 3

En l’état actuel des choses, il n’y a aucune raison de croire qu’il y aura des retards dans le plan de réouverture du gouvernement, a déclaré le directeur adjoint de la santé Espen Nakstad au cours du week-end.

Le 27 mai, le gouvernement norvégien a annoncé la deuxième étape du plan de réouverture du pays. Il y a environ trois semaines entre chaque étape du plan. Jusqu’à présent, il ne semble pas qu’il y ait de retard au début de la troisième étape.

« En l’état actuel des choses, il n’y a aucune raison de croire que nous aurons des retards dans le plan de réouverture », a déclaré Nakstad à Norwegian Broadcasting (NRK).

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Ainsi, Nakstad était d’accord avec les évaluations que le Premier ministre Erna Solberg (H) a données au journal Aftenposten vendredi.

Découvrez un magnifique Fjord

« Jusqu’à présent, tout se passe très bien », a déclaré Solberg au journal à l’époque.

Troisième étape

La troisième étape devrait commencer le 17 juin. Trois facteurs influencent le rythme de la réouverture : le nombre de personnes infectées, la capacité des services de santé et le nombre de Norvégiens vaccinés.

Dans la prochaine étape, entre autres, l’arrêt national de service d’alcool à minuit sera levé et il sera permis d’avoir 20 invités dans des maisons privées. De plus, jusqu’à 1 000 personnes pourront se rassembler lors d’événements en salle.

Nakstad a averti que les choses peuvent changer même si elles semblent prometteuses maintenant.

« Il y a beaucoup de choses qui sont incertaines », a-t-il noté.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no