Une consultante NAV condamnée à une peine de prison pour avoir abusé d'un réfugié syrien - 3
Photo : Jan-Morten Bjørnbakk / NTB

Un ancien consultant pour les réfugiés de la NAV a été condamné par la Cour d’appel du Hålogaland pour abus de position et fausses accusations de viol contre un réfugié syrien.

La peine est de 14 mois de prison, tandis que le réfugié reçoit 100 000 NOK en dédommagement, écrit Rett24.

La femme dans la cinquantaine travaillait dans la NAV et a aidé un réfugié à demander le regroupement familial pour son petit frère de 12 ans. Des contacts sexuels ont eu lieu entre les deux dans le cadre de l’affaire.

Le réfugié dans la trentaine a demandé à rencontrer le patron du consultant et a expliqué qu’il se sentait obligé d’avoir des relations sexuelles avec la femme parce qu’il savait qu’il pourrait autrement être difficile d’amener son frère en Norvège. La femme a répondu en dénonçant l’homme pour viol.

La Cour d’appel a conclu que l’accusation de viol était fausse. Ainsi, la femme a été reconnue coupable d’avoir faussement signalé un viol et un abus de position. Le verdict est arrivé à la même conclusion que le tribunal de district de Salten en février de cette année.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no