Dagbladet : le patron de Statkraft obtient un bonus plus élevé pour l'électricité chère - 3

Plus le prix obtenu par Statkraft pour l’électricité est élevé – par rapport au prix du marché – plus la prime que reçoit le chef de Statkraft est élevée, écrit le journal Dagbladet.

Lorsque la prime du PDG de Statkraft, Christian Rynning-Tønnesen, doit être calculée, l’un des critères est la « valeur ajoutée du portefeuille hydroélectrique norvégien ».

Selon le journal, cela est calculé en mesurant à quel point le prix atteint par Statkraft est supérieur au niveau des prix du marché. Plus Statkraft vend l’électricité cher – par rapport au prix du marché – mieux c’est pour le bonus de Rynning-Tønnesen.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La représentante du Parlement norvégien (Storting) Sofie Marhaug (Parti rouge) a vivement réagi à l’information.

Découvrez un magnifique Fjord

« Donner une prime pour avoir vendu de l’électricité à des clients à un prix élevé est une insulte à la communauté. Personne ne devrait être récompensé pour avoir vendu de l’énergie à un prix élevé », a déclaré Marhaug à Dagbladet. Elle croit que le gouvernement devrait user de son pouvoir et mettre fin à cette pratique.

Pour 2021, Rynning-Tønnesen a reçu une prime de 802 000 NOK, qui a été versée cette année. Les autres salaires, y compris les avantages en nature, s’élevaient à un peu plus de 6 millions NOK. Pour 2020, sa prime était de 1 158 000 NOK.

Le président de Statkraft, Thorhild Widvey, a déclaré à Dagbladet que le critère de bonus de la marge de prix ne contribue pas à drainer les magazines lorsque les prix sont à leur maximum.

Selon Widvey, c’est un principe chez Statkraft que personne ne devrait recevoir de bonus en raison d’un prix de l’électricité plus élevé et que les objectifs liés aux systèmes de bonus devraient être basés sur des conditions que l’employé peut influencer.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]