Les prix du pétrole chutent fortement - leur plus bas niveau depuis janvier - 7

Les prix du pétrole chutent fortement - leur plus bas niveau depuis janvier - 9

Les prix du pétrole ont fortement chuté lundi après-midi, après que l’Arabie saoudite et d’autres pays de l’Opep aient envisagé d’augmenter la production de pétrole, selon le journal financier américain Wall Street Journal, qui se réfère aux informations des délégués de l’Opep.

Le prix du pétrole est passé en peu de temps de près de 87 dollars le baril à 83,2 dollars le baril. C’est le niveau le plus bas depuis début janvier.

Selon le Wall Street Journal, on parle d’une augmentation allant jusqu’à 500 000 barils par jour. La discussion se poursuivra lors de la réunion de l’OPEP+ le 4 décembre.

C’est la veille que l’UE a annoncé qu’elle fermerait le robinet du pétrole russe, et il y a eu une volonté de lancer un plafond de prix sur le pétrole russe.

Coupes annoncées plus tôt

La discussion entourant l’augmentation de la production intervient après que l’Opep+ a convenu de fortes réductions de la production en octobre de cette année.

Le plan était de réduire la production d’au plus 2 millions de barils par jour, et était la plus grande réduction de production depuis 2020. Il a été considéré comme un plan controversé lorsqu’il est devenu connu.

La réduction est intervenue après une baisse constante des prix du pétrole de mars à octobre, lorsque le groupe a accepté de réduire. Une économie mondiale plus faible doit également avoir fait partie de l’arrière-plan. (Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.