Shell prolonge la maintenance de l'usine de gaz norvégienne de Nyhamna - 3

OSLO, 13 juin (Reuters) – L’arrêt pour maintenance de l’usine norvégienne de traitement de gaz de Nyhamna a été prolongé de près d’un mois, jusqu’à la mi-juillet, en raison de problèmes liés au système de refroidissement de l’usine, a déclaré mardi l’opérateur Shell (SHEL.L).

Shell a prolongé l’arrêt du 21 juin au 15 juillet, selon une mise à jour via les pages de transparence de l’opérateur d’infrastructure gazière norvégien Gassco.

Shell a déclaré avoir arrêté tous les travaux non essentiels à Nyhamna après avoir découvert une formation de gaz avec de l’hydrogène lors du nettoyage d’un système de refroidissement à base d’eau.

« Nous nous efforçons de résoudre les problèmes techniques », a déclaré un porte-parole de la société.

Le gaz formé dans le système de refroidissement n’est pas lié au gaz naturel qui est habituellement traité et exporté à partir de Nyhamna, a déclaré Shell.

Nyhamna traite le gaz des champs d’Ormen Lange et d’Aasta Hansteen, la panne réduisant la capacité d’exportation de 79,8 millions de mètres cubes (mcm) par jour.

Reportage de Nora Buli ; Rédaction de Kirsten Donovan

Nos normes : Les principes de Thomson Reuters Trust.